Massages & bien-être à L’îlot Palmiers

Que ce soit dans un coin secret de la forêt . . . pour préparer vos produits à base d’aloé vera, sucre de canne, café, épices, huiles essentielles.. .. et les tester dans un bassin émeraude … UNE EXPERIENCE INOUBLIABLE

que ce soit dans la piscine au sel de notre établissement pour un massage aquatique (WATSU), ou nous vous confierons à des mains expertes qui sauront vous prodiguer … UN MOMENT DE BIEN-ÊTRE INNOVANT

ou que ce soit sur la terrasse de votre bungalow pour un massage plantaire (REFLEXOLOGIE) … UNE DETENTE DU CORPS ET DE L’ESPRIT

PROFITEZ pleinement de ces moments….

MASSAGE AQUATIQUE (WATSU)

Nous vous proposons de vivre une expérience unique.

Le Watsu s’inspire des pratiques japonaises dushiatsu, mais ces techniques ont été adaptées à l’eau.

 

REFLEXOLOGIE PLANTAIRE

La réflexologie considère qu’il est possible d’agir sur les différents organes et de rééquilibrer le flux d’énergie qui traverse le corps en stimulant certaines zones.

Dans le cas de la réflexologie plantaire, le praticien va agir sur les organes par des massages des pieds, sur lesquels il est dit que la totalité du corps humain est représentée (cf shéma ci dessus)

Nos massages

Vous allez vivre un moment de relaxation intense entre les mains de la patricienne qui va vous prodiguer votre massage.
Des mouvements fluides et continus, vont vous envelopper de la tête aux pieds.

Soins à la rivière

A Pointe Noire coulent de nombreuses rivières qui dessinent des ravines sur les flancs de la montagne et nous offrent des espaces de fraîcheur et de sérénité incomparables.

 

* Le mot “massage” est utilisé  dans son sens commun , à savoir technique manuelle de détente à l’exclusion de toute pratique médicale, paramédicale ou thérapeutique. Les techniques manuelles de détente inspirées de certaines méthodes de massage sont liées au bien-être et non à la santé. En ce sens le massage aquatique ou la séance de réflexologie plantaire,  ne sont associés à aucune technique de kinésithérapie aucune technique médicale ou gymnastique éducative. Ces massages ne remplissent en aucun cas, et à quelque niveau que ce soit, les fonctions liées au massage kinésithérapeutiques. (art 1er du décret numéro 96–879 du 8 octobre 1996)